fév 20

Ejaculation précoce : à la recherche de « méthodes »

Voici quelques méthodes que j’ai expérimentées moi-même avec quelques résultats encourageants, avant de découvrir et expérimenter avec des résultats qui m’ont comblé au-delà de ce que j’espérais cette méthode en particulier :

retarder ejaculation

Retarder Ejaculation : penser à autre chose…

On peut lire dans certains livres que le fait de s’efforcer de penser à autre chose pendant un rapport sexuel (même parfois il est conseillé de préférence de penser à des choses peu plaisantes), peut faire en sorte de retarder une éjaculation.
J’ai testé cette méthode et parfois, elle a effectivement permis d’atteindre ce résultat, mais cette méthode me privait du contrôle du processus.
Mon orgasme venait tout à coup pour moi-même !

Parfois, l’érection disparaissait tout simplement.

Cette méthode m’a laissé plus frustré (ainsi que ma partenaire) qu’autre chose.
Et puis, il est quand même bizarre de conseiller de penser à autre chose pendant le rapport sexuel…
C’est un acte intime qui demande une communion avec la partenaire, une fusion.
Ce n’est pas acte anodin et impersonnel.
L’éjaculation précoce doit être affrontée sans détour pour pouvoir être guérie.
Savoir contrôler et retarder une éjaculation à souhait, consciemment, sans contrainte, en étant tout entier avec sa partenaire pour la satisfaire elle aussi, est ce qui doit être recherché.

Ejaculation précoce : la masturbation avant le sexe

Cette méthode peut avoir quelques effets mais elle ne résout pas le fond du problème.
Et j’ai toujours préféré procurer à ma femme un orgasme à chaque fois, dans l’idéal.
En outre, mon désir pour avoir des rapports sexuels a été considérablement réduite en agissant ainsi.

De la crème désensibilisante

Oui, j’ai essayé les plus épais préservatifs et appliquer cette crème sur la tête du pénis.
Mais ça m’a privé de mes sensations. Je tiens aussi à tirer du plaisir du sexe et non pas le faire dans un « manteau de fourrure », et vous ?

Prolonger le temps de caresses

Cette méthode est bonne, mais elle n’est pas toujours applicable et même pendant les préliminaires, le problème de l’éjaculation précoce peut survenir.

Retarder Ejaculation : la méthode « start-stop »

Il y a une autre méthode pour prolonger la durée du rapport et retarder une éjaculation. C’est la méthode « start-stop ».
Mais je ne l’ai pas encore essayée.
Savez-vous pourquoi ?
J’ai une amie proche et un jour au cours de la conversation au sujet de son petit ami (ça faisait 5 mois qu’ils étaient ensemble), elle a admis « qu’il avait des problèmes au lit ».
Elle a aussi dit être très lasse de son constant « attends, attends, s’il te plaît, ne bouge pas attends ».
J’ai découvert plus tard que ce pauvre gars essayait d’utiliser la méthode « start-stop » pour tenter de lutter contre ce problème.
Mais cette tentative de retarder l’éjaculation ne peut satisfaire une femme.
Je pense qu’une femme dans le lit veut du rythme et ces arrêts intempestifs et constants ont une influence catastrophique sur elle, comme un seau d’eau froide.

Alors, sortez de cette situation infernale en prenant les bonnes décisions : STOP éjaculation précoce.

mar 26

Mythes sur l’éjaculation prématurée

Voici quatre mythes de l’éjaculation prématurée qu’il s’agit de connaître et de décoder :

Mythe 1 – L’éjaculation précoce diminue avec l’âge

La grande majorité des hommes qui souffrent d’éjaculation prématurée en souffrent de manière chronique. Ils n’ont jamais connu autre chose (ou rarement), et cela n’e va pas s’arranger avec l’âge. En fait, le problème de l’éjaculation précoce s’aggrave souvent le temps passant. Il n’est pas rare pour un homme âgé de s’attaquer à l’éjaculation prématurée et à d’autres problèmes comme la dysfonction érectile (ED).

Mythe 2 – La masturbation rapide favorise l’impossibilité de retarder l’éjaculation

Des habitudes de masturbation rapide n’ont rien à voir avec ce problème. J’avais moi aussi l’habitude de croire à ce genre d’affirmations – l’idée que les gars souffrent d’éjaculation précoce se masturbaient trop vite, ce qui les empêchaient de contrôler l’éjaculation aisément – mais les études montrent que les hommes qui sont touchés ne font pas les choses différemment que les hommes qui n’ont pas ce problème quand il s’agit de masturbation, et la sensibilité de leur pénis est environ la même.

Il existe deux autres mythes assez répandus sur l’éjaculation précoce…

Mythe 3 – La méthode « Stop / Start » pour retenir l’éjaculation

controler ejaculation
Non seulement les techniques comme « stop / start » n’aident pas du tout, mais en plus, elles ne font souvent qu’empirer les choses. Pensez-y une minute : en tant qu’homme qui a du mal à retarder l’éjaculation, que voulez-vous principalement réussir accomplir? « Durer » plus longtemps ? Bien sûr. Mais pourquoi ? Vous souhaitez procurer du plaisir à votre femme et l’aider à atteindre l’orgasme. Pour qu’une femme ait un orgasme, elle doit être en mesure de se détendre, de se déconnecter et de se laisser aller. Des études ont montré que certaines parties du cerveau féminin associées au stress et à l’anxiété ont réellement besoin d’être désactivés pendant les rapports sexuels. Si elle est « inquiète » et tendue en anticipant que vous allez dire «stop» en 15 secondes, il n’y a aucun moyen pour qu’elle puisse ainsi expérimenter un orgasme.

Mythe 4 – Contrôler l’éjaculation est impossible

ejaculation rapide
C’est faux !
Avec une méthode holistique qui prend à bras le corps et de façon intégrale toutes les causes de ce trouble, il est possible de parvenir à retarder l’éjaculation comme on le désire.

Certes, cela demande de la motivation et du sérieux mais avec l’aide de méthodes efficaces et qui ont démontré clairement et auprès de nombreux hommes qu’elles fonctionnaient et donnaient d’excellents résultats.

Quelle différence quand vous maîtrisez cet aspect de votre organisme, quelle libération et quelle joie !
La confiance en soi revient, vous vivez une vie sexuelle épanouie et satisfaisante.

Nul besoin de médicaments chimiques qui ne sont que des palliatifs et qui entraînent quasiment toujours des effets secondaires indésirables et gênants.

Ne pas pouvoir contrôler l’éjaculation n’est pas irrémédiable. Ce n’est pas quelque chose que vous devez subir toute votre vie et faire subir à votre ou vos partenaires.
Non, et pour cela, optez dès à présent pour une solution globale qui a fait ses preuves et continue à pleinement satisfaire des quantités d’hommes en cliquant ICI.

fév 26

Maîtriser son anxiété pour contrôler l’éjaculation – Nécessaire mais pas suffisant

Quel est le sujet n ° 1 au niveau de la sexualité auquel les hommes font face aujourd’hui ?
Bon, le gars qui a dit « trouver un partenaire sexuel » a gagné. ;)
Mais alors quel est le deuxième alors ?
Il y a des chances que beaucoup d’entre vous ont pensé à l’éjaculation prématurée, et la plupart d’entre vous ont probablement eu une réaction à l’évocation de ce terme – que vous ayez ressenti une certaine anxiété, frustration ou crispation. Il est temps d’arrêter d’éviter la question et de regarder le problème de l’éjaculation précoce en face. Pourquoi ?
Pour la simple raison que dans la vie, chercher à avoir la meilleure vie sexuelle possible, la plus épanouie possible doit être un élément à ne pas négliger.

Certains définissent l’éjaculation précoce comme une éjaculation persistante ou récurrente avec une stimulation sexuelle minimale avant, pendant ou juste après la pénétration et avant que la personne concernée ne le souhaite.
Combien de fois cela se produit dans différents groupes d’âge chez les hommes ?
Selon une enquête de NHSLS en 1999 par Laumann et al., les chiffres ont été les suivants :
30% des hommes de 18 à 29 ans, 32% 30-39 ans, 28% de 40 à 49 ans, et 31% de 50 à 59 ans ont déclaré ne pas contrôler l’éjaculation comme ils le souhaiteraient. Je sais que certains d’entre vous espéraient lire que l’âge pourrait contribuer à corriger le trouble et à retarder l’éjaculation comme ils l’entendent. Si on demandait aux hommes s’ils ont jamais eu au moins une expérience d’éjaculation précoce, chaque homme aurait à faire la queue pour avoir sa carte de membre.

retenir ejaculation

Quelles sont les causes de l’éjaculation prématurée ? Il n’y a pas de cause unique ; c’est une combinaison de facteurs. Certains croient que l’anxiété est la seule coupable, d’autres des comportements appris répétitifs, d’autres l’excitation excessive ou insuffisante, ou encore la tension musculaire. Ils sont tous associés en fait et traiter chacun d’entre eux est la clé pour guérir l’éjaculation prématurée.
La psychologie évolutionniste suggère que les hommes ont appris à éjaculer rapidement pour s’assurer qu’ils ont terminé l’acte sexuel avant qu’un prédateur n’attaque, qu’une femme ne s’échappe, qu’un homme soit interrompu, ou pour augmenter les chances de procréation.
Peut-être ne pouvons-nous que blâmer les hommes des cavernes ? :)
Pour notre propos et nos buts ici, laissons les scientifiques essayer de comprendre les causes et concentrons-nous sur les conseils pour guérir l’éjaculation prématurée.

Réduire l’anxiété pour être à même de retenir l’éjaculation

Commençons par ce que nous pouvons faire avant que notre pénis n’entre en jeu.
D’abord, vous devez apprendre à vous calmer et à réduire votre niveau d’anxiété.
Parce que l’éjaculation précoce est souvent associée à une pratique sexuelle occasionnelle, les hommes avec une vie sexuelle non régulière sont souvent trop excités, qui peut se manifester par l’anxiété dite de performance quand l’acte sexuel se présente. Même les hommes avec des relations sexuelles fréquentes peuvent être sur-excités.
Réduire l’anxiété est un processus différent pour chacun. La méditation, l’hypnose ou des exercices de visualisation peuvent aider pour certains. Tout comme un athlète travaille avec le psychologue du sport pour visualiser sa performance, vous pouvez faire la même chose pour la chambre à coucher. Combien d’entre vous ont imaginé et visualisé des scénarios sexuels positifs, imaginer vos interactions et les comportements que vous souhaitez voir se réaliser lors du rapport sexuel ?

ejaculation prematuree

La visualisation peut être vue comme un plan mental positif, quelque chose sur lequel vous pouvez vous rabattre et qui peut vous aider à gérer votre anxiété anticipative et l’anxiété pendant l’acte.

Communiquer à propos de votre anxiété est également utile. Vous connaissez l’expression : « enlever un poids sur les épaules » mais il est rarement utilisé pour l’éjaculation précoce. Parler avec un partenaire, un ami ou un thérapeute ouvre la porte pour soulager l’anxiété et peut aider à prendre en charge et atténuer certaines de nos craintes.

Les hommes sont connus pour garder les choses à l’intérieur et ce n’est pas différent pour un sujet délicat comme celui-ci. Des choses comme la taille de notre pénis, l’image du corps, des difficultés relationnelles, et les facteurs de stress dans la vie (travail, finances, famille, santé, etc.) peuvent tous ajouter à nos niveaux d’anxiété dans la chambre.

Pour se maîtriser et parvenir à retarder l’éjaculation comme souhaité pour toux ceux qui souffrent d’éjaculation prématurée, il est nécessaire de traiter le problème de façon globale, holistique. Ayez une sexualité épanouie ! N’hésitez plus ! C’est tout ce que vous trouverez avec ce GUIDE. .

mai 11

Retarder une éjaculation : prétendues solutions dérivatives

Des prétendues « solutions » au problème de l’éjaculation précoce, pour retarder une éjaculation parmi d’autres sont :

– penser à autre chose ;

– les gels anesthésiants ;

– les préservatifs « Long Love ».

Nous allons les passer en revue. Mais sachez que ça ne constitue nullement des solutions efficaces et satisfaisantes comme par exemple peut l’être cette méthode complète, sérieuse et testée qui prend en compte tous les aspects :

retarder ejaculation precoce

Retarder éjaculation : la distraction

Cela signifie tourner votre esprit vers autre chose quand vous avez le sentiment que le point culminant est proche. Par exemple, vous pouvez penser à quelque chose de totalement étranger au sexe ou vous pincer.
Il est évident que ceci peut amener des blocages et frustrations non négligeables.

Retarder éjaculation : gel anesthésiant local

Certains hommes tentent de se traiter avec un gel anesthésique local qui est appliqué sur le pénis, peu avant le rapport sexuel.

Ce produit est décrit comme un bon moyen de « désamorcer » les sensations sexuelles dans le pénis.

Nous ne conseillons pas l’utilisation de ce gel, car l’anesthésique local peut «ternir» les sensations sexuelles de votre partenaire.

Il peut aussi causer une réaction cutanée douloureuse chez l’un des (ou les deux) partenaires, avec des démangeaisons, des rougeurs et des douleurs intenses.

Retarder une éjaculation : les préservatifs « Long Love »

Des scientifiques allemands ont mis au point une approche légèrement différente qui ne sera pas provoquer une irritation vaginale.

On l’appelle le préservatif « Long Love » (« Amour qui dure »…) et il contient un anesthésique local (benzocaïne) à l’intérieur.

Ces préservatifs « Long Love » sont maintenant vendus dans de nombreux pays, sous une variété de noms de marque.

Quelques patients masculins nous ont dit qu’ils durent plus longtemps avec ces préservatifs, mais l’homme est toujours soumis au risque d’une réaction de sensibilité à la benzocaïne.

Ce sont des méthodes que je ne conseille pas ici.
Elles présentent en effet des inconvénients non négligeables.
Premièrement, il s’agit de palliatifs, de dérivatifs qui ne s’attaquent pas aux causes profondes du problème de l’éjaculation précoce.
Il n’y a pas de correction du problème mais plutôt soit des distractions soit des inhibitions artificielles temporaires.
Dans tous les cas, il y a blocage et obstacles maintenus à une sexualité épanouie et maîtrisée.
L’estime de soi et la confiance personnelle ne sont pas restaurées, loin de là.

Deuxièmement, il existe des effets secondaires indésirables pour les deux dernières « solutions » comme cela a été décrit précédemment.

En tout problème, la seule solution sérieuse et efficace est de s’attaquer aux causes premières réelles et de les corriger, comme ici : retarder une éjaculation.

mai 08

Ejaculation prématurée : les médicaments antidépresseurs

Ces dernières années, il a également été déclaré possible de traiter l’éjaculation précoce avec des médicaments antidépresseurs pris quelques heures avant le rapport sexuel. Le groupe qui est principalement utilisé à cette fin est les ISRS (Inhibiteurs Spécifiques de la Recapture de la Sérotonine).

L’utilisation de ces médicaments peut sembler un peu étrange, mais cependant, retarder l’éjaculation, le point culminant pour les hommes, est un effet secondaire bien connu de certains antidépresseurs. Pour la plupart des hommes, cet effet secondaire est indésirable. Mais pour les hommes qui sont sujets à l’éjaculation prématurée, il est hautement souhaitable.

Les antidépresseurs qui sont couramment utilisés à cette fin comprennent la clomipramine (Anafranil), la fluoxétine (Prozac) et la sertraline (Lustral).

Mais s’il vous plaît soyez averti : ce sont des médicaments puissants dont les effets peuvent durer longtemps dans le corps, et possèdent une liste considérable de potentiels effets secondaires.

De plus, cela ne résout rien car la (ou les) cause(s) de l’éjaculation précoce reste(nt) intacte(s) et le problème ne sera pas réglé mais camouflé, sans compter les effets indésirables et qu’absorber des médicaments chimiques destinés à un usage autre que traiter ce problème n’est pas une attitude responsable, logique et saine.

Optez plutôt pour des méthodes complètes, ciblées et qui ont montré leurs spectaculaires résultats sur de nombreux hommes déjà, dont je suis un exemple pour rappel :

retarder ejaculation precoce

Dans de nombreux pays les antidépresseurs sont maintenant vendus illégalement dans les bars, dans les rues comme des « pilules pour durer plus longtemps ». Nous ne recommandons vraiment pas d’acheter ces antidépresseurs, même légalement (a fortiori illégalement !) .
Les antidépresseurs ne sont pas conçus pour traiter l’éjaculation prématurée et pour maîtriser sa sexualité et pouvoir retarder une éjaculation à volonté.

Les antidépresseurs sont des médicaments délivrés uniquement sur ordonnance et ne devraient être utilisés que pour leur destination initiale.

Ejaculation prématurée - Médicaments par voie nasale

À la fin de 2008, il y a eu beaucoup de controverse en Grande-Bretagne parce qu’une entreprise avait commencé à utiliser des panneaux publicitaires importants afin de promouvoir son traitement pour l’éjaculation précoce : un vaporisateur nasal.

En fait, le seul apport de la pulvérisation est de délivrer un médicament dans le sang plus rapidement que ça ne pourrait être atteint par le fait de le prendre par la bouche.

Le médicament qui est principalement utilisé est la clomipramine – qui est donc un antidépresseur.

Il y a eu également des rapports en 2009 dans des cliniques du sexe suggérant l’utilisation de l’analgésique « tramadol » dans un vaporisateur nasal. Cela ne nous semble pas une bonne idée, compte tenu des effets secondaires du médicament ; des effets qui comprennent la confusion mentale et des douleurs abdominales. Le tramadol est lié à la morphine, et il est largement utilisé abusivement par des personnes ayant des problèmes de drogue. Il génère un problème d’accoutumance et de dépendance.

Incroyable !
De tels médicaments n’ont rien à faire pour retarder l’éjaculation. Il est irresponsable d’en absorber. Cet analgésique puissant n’a pour objet de permettre de retarder une éjaculation.
Ils engendrent des effets secondaires et de la dépendance à cause de la morphine.

Pour un vrai traitement de l’éjaculation précoce, il faut respecter son corps, ne pas le tromper avec des substances chimiques à effets secondaires indésirables et pas initialement destinés à cela, mais prendre le problème à sa racine en tous ses aspects :
retarder éjaculation précoce.

fév 20

Retarder Ejaculation : comment le processus sexuel fonctionne chez les hommes ?

Le comportement sexuel est une pratique psycho-physiologique complexe, et il y a de nombreux facteurs concernés pour une vie sexuelle saine, en d’autres termes pour un homme en particulier et entre autres, de pouvoir retarder une éjaculation.
Pour ceux qui entendent maîtriser le processus et jouir d’une vie sexuelle épanouie, sachez qu’il existe des moyens et méthodes qui permettent de parvenir à ce but :

retarder ejaculation precoce

La réponse sexuelle des hommes se traduit par un afflux de sang dans le tissu érectile du pénis, entraînant le gonflement et l’érection du pénis.

Les testicules vont également augmenter en taille et s’élever et les mamelons deviennent durs et connaissent eux aussi en quelque sorte, une érection et sont sensibles au toucher.
Avec l’augmentation de l’excitation, il y aura une stimulation supplémentaire de l’augmentation de la taille des testicules et du diamètre du pénis.

Avec une stimulation constante, l’homme atteint un pic de plaisir sexuel quand il y a une dilatation de l’urètre prostatique et le liquide séminal (sperme) se déverse dans l’urètre.

C’est accompagné par une sensation d’orgasme imminente, conduisant à une contraction rythmiques des muscles du périnée qui aboutit à activer une éjaculation puissante de sperme.

Qu’est-ce qui peut mal tourner ?

L’éjaculation précoce résulte dans une accélération problématique de ce processus.
Ce processus n’est pas contrôlé par l’homme. Il ne maîtrise plus alors sa sexualité, il ne peut retarder l’éjaculation.
Il va alors subir. Il en résultera une insatisfaction de sa partenaire et une détérioration de la vie sexuelle du couple, voire une rupture.
Il est nécessaire de ne pas minimiser ce trouble mais aussi de ne pas désespérer et de le considérer comme insurmontable.
Puisque de nombreux hommes sont parvenus avec les méthodes sérieuses et efficaces, à maîtriser leur éjaculation précoce et à obtenir une vie sexuelle épanouie, par le fait de pouvoir retarder l’éjaculation comme ils le désirent, il ne peut pas en être différent pour vous.

fév 20

Retarder Ejaculation : quelques causes courantes de l’éjaculation précoce

Raisons de l’éjaculation précoce ==> haute sensibilité de la tête du pénis

C’est la raison la plus répandue.

La grande sensibilité de la tête de pénis peut être congénitale ou acquise. L’éjaculation prématurée acquise se produit à cause d’une balanopostite (inflammation du gland et du prépuce) et phimosis (affection douloureuse du prépuce) mais ça n’arrive pas si souvent.

Dans le cas de haute sensibilité de la tête du pénis, la méthode chirurgicale la plus efficace pour traiter l’éjaculation prématurée est médicalement la circoncision. En règle générale, une durée de coït d’un homme après une circoncision dure de deux à trois fois longtemps, indépendamment du fait si la personne avait des problèmes avec l’éjaculation précoce. S’il y avait des problèmes, le plus souvent ils sont résolus.

Mais bon, qui veut subir une telle intervention pour traiter ceci, alors que c’est possible de guérir efficacement et durablement sans avoir recours à de telles pratiques radicales comme avec :

retarder ejaculation precoce

Si pour une raison quelconque vous ne voulez pas faire la circoncision, vous pouvez par exemple utiliser un lubrifiant médical avec un anesthésique ou un spray de lidodocaïne.
Habituellement, ce n’est pas pratique et peut vous rabaisser au regard de l’opinion des femmes.

Raisons de l’éjaculation précoce ==> vésiculite Chronique

La vésiculite est une inflammation des vésicules séminales. Les vésicules séminales sont placées derrière la prostate. Tous les spermatozoïdes et les composants du sperme sont collectés dans les vésicules séminales. Au moment de l’éjaculation, les vésicules séminales sont contractées et leur contenu se dirige vers l’arrière de l’urètre.

La vésiculite ne se présente pas sans prostatite qui est l’inflammation de la prostate.
Les parois des vésicules séminales sont plus sensibles et se contractent plus vite et il n’est pas possible de retarder une éjaculation.

Raisons de l’éjaculation précoce ==> causes psychologiques

La raison psychologique la plus répandue de l’éjaculation prématurée est la surexcitation.
Au cours de la forte excitation sexuelle, la tension dans le secteur correspondant du cortex cérébral se développe très rapidement (lié à la sérotonine) et cela conduit à l’éjaculation précoce et à l’orgasme.

L’autre type de raison psychologique est la peur, la crainte.
Par exemple, vous avez des relations sexuelles, le contexte n’est pas si calme ou n’est pas adéquat autour (à l’extérieur, dans la voiture, les parents peuvent rentrer plus tôt et ainsi de suite).

Vous pouvez alors vous presser (inconsciemment) à la fin et aboutir à ce que justement vous cherchez à éviter…

Ou alors, vous anticipez que vous n’allez pas être à la hauteur avec votre partenaire, et effectivement, cette crainte se réalise et vous ne parvenez pas à retarder une éjaculation.

fév 20

Cernons le problème de l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est l’un des problèmes sexuels les plus courants.

Il a été constaté que c’est plus fréquent chez les jeunes hommes – ce qui n’est pas surprenant, car il y a une nette tendance à un meilleur contrôle et maîtrise de ce processus naturel avec l’âge. Les hommes obtiennent généralement un meilleur contrôle à mesure qu’ils vieillissent (ils savent retarder une éjaculation).

Cependant, une enquête de 2004 en Europe a montré que de nombreux hommes d’âge moyen ont encore ce problème. Heureusement, de bons traitements sont disponibles :

retarder ejaculation precoce

Il est presque impossible d’obtenir une définition précise de l’éjaculation précoce : ce que certains couples considèrent comme une longueur satisfaisante des relations sexuelles sera considérée comme très insuffisante pour d’autres…

Lors du Congrès 2006 de la Société européenne de médecine sexuelle, un document de recherche américain a rapporté :

* La durée moyenne de durée des hommes souffrant d’éjaculation précoce était de 1,8 minute
* La durée des hommes « normaux  » était en moyenne de 7,3 minutes.

Mais il y avait des hommes qui ont prétendu être sujet à ce trouble, mais qui peuvent durer jusqu’à 25 minutes !
Cela montre clairement que les gens ont des avis et opinions extrêmement différentes sur ce qui est considéré comme « normal » dans ce domaine sensible (en fait, les différentes hommes considèrent qu’ils sont touchés par l’éjaculation prématurée, peu importe le temps passé).

Au même congrès, le professeur Waldinger a rapporté que 2,5 pour cent des hommes ne pouvait pas retarder une éjaculation plus de 90 secondes à l’intérieur du vagin. Ces hommes manifestent sans aucun doute le signe d’une éjaculation précoce.

Cliniquement, des médecins rapportent qu’il y a beaucoup de couples qui regardent les rapports qui durent moins de 20 minutes comme étant insatisfaisants, et qui considèrent que toute éjaculation en moins de 10 minutes ou à peu près est indubitablement prématurée.

Pour une définition pratique, si vous ou votre partenaire sent que l’orgasme se produit trop tôt, il existe donc probablement un certain degré d’éjaculation précoce.

Est-ce important ?

Dans la plupart des cas, ça importe, car cela rend les gens malheureux et frustrés. Et dans les cas graves, l’éjaculation précoce peut menacer, voire ruiner un mariage ou une relation de couple – tout simplement parce que cela gâche la vie sexuelle des deux partenaires.

Parfois, la situation est si critique que l’homme ne peut pas avoir de relation sexuelle parce qu’il éjacule avant qu’il puisse entrer dans le vagin. Ceci peut être dévastateur pour l’estime de soi d’un homme (et sa confiance en lui). Et ça peut être extrêmement frustrant et ennuyeux pour sa partenaire – en particulier si elle veut tomber enceinte.

La plupart des hommes qui en souffrent trouve ceci très frustrant et irritant.
Ne pas pouvoir retarder une éjaculation ruine en effet la vie amoureuse du couple.